Mot de passe oublié ?

Renvoi de mot de passe

Accueil Blog A propos

Trois conseils pour faire de sa maîtresse sa meilleure amie

La plupart des hommes engagés dans une relation extraconjugale souhaitent conduire à leur guise une liaison hors mariage sans altérer leur équilibre affectif et familial.

La meilleure façon d’atteindre cet objectif est de transformer sa maîtresse en sa meilleure amie. On peut découvrir ici les trois meilleurs conseils pour s’orienter.

Clarifier les règles du jeu dès le départ

Si ce n’est pas encore le cas, il faut y remédier dans l’immédiat : clarifier les bases de la relation. On réussit mieux une liaison extraconjugale en la menant la tête sur les épaules plutôt que sous l’empire d’une passion dévorante. On se doit d’être lucide et de faire une nette démarcation entre l’amour, qui unit à une épouse, et l’attachement à une maîtresse, généralement bâti sur un appel au plaisir. L’autre femme n’est donc pas une deuxième épouse, et une juste compréhension mutuelle des rapports entre elle et soi, assure la longévité de la relation et la rend intéressante. Mais comment s’y prendre pratiquement ?

Jouer son rôle d’amant

Avec ce point de départ, c’est clair que l’on n’est pas un mari pour sa maîtresse. On doit donc s’interdire tout comportement ou toute parole qui puissent insinuer dans l’esprit de la seconde partenaire qu’on veut faire d’elle une épouse. Il peut même lui arriver de nouer d’autres relations et de le signifier ouvertement à l’homme. Cela ne devrait ni offusquer l’amant, ni l’amener à essayer de s’y opposer. Surtout, ne jamais montrer le moindre signe de jalousie à son endroit.

Établir des liens de confidents

Enfin, toutes les discussions devront être amicales, sincères et enrichissantes. Que la maîtresse trouve en son partenaire son meilleur confident. L’homme n’hésitera pas à la solliciter, également, pour qu’elle l’aide à résoudre ses problèmes. On pourra même discuter de ses difficultés de couple avec elle. Mais sur ce dernier point, attention de ne pas trop en faire. Pour éviter toute surprise désagréable, on doit bien considérer, avant de tenter ce genre de discussion avec elle, son degré d’ouverture d’esprit et son niveau de détachement par rapport à son foyer.

Clarifier le type de relation qu’on entretient avec sa maĂ®tresse, ne pas jouer au mari, ĂŞtre rĂ©ciproquement, l’un pour l’autre, des confidents avisĂ©s …

En prenant ces précautions, on fera de sa maîtresse une meilleure amie. Cela rend agréable une liaison extraconjugale et cela favorise également des ruptures sans heurts.

Envie de faire des rencontres discrètes ?

Rubrique de l'article : Infos